LIGUE DE PROTECTION DES ANIMAUX DU CALAISIS

LIGUE DE PROTECTION DES ANIMAUX DU CALAISIS

L'IDENTIFICATION


L'identification des animaux est obligatoire. Nous ne parlerons ici que de l'identification des carnivores domestiques. D'autres animaux peuvent bien entendus être identifiés aussi (Chevaux, perroquets, serpents...)


Il faut savoir également que pour toute cession gratuite ou onéreuse, les animaux doivent être tatoués ou pucés, et ce à la charge de l'ancien propriétaire.

Il existe 2 méthodes différentes : Le tatouage et le transpondeur couramment appelé la puce électronique.


LE TATOUAGE

Le tatouage, effectué le plus souvent dans l'oreille droite est actuellement constitué du chiffre 2 suivi de 3 lettres et de 3 chiffres. Exemple : 2 ABC 123. Les lettres O et I ne sont pas utilisées, pour ne pas les confondre avec le 0 (zéro) et le 1 (un).

Les anciens tatouages ne comportent que les 3 lettres suivies des 3 chiffres. Exemple : ABC 123.

       Les tatouages effectués sur les chats sont par contre du même modèle que les anciens tatouages des chiens : ABC 123.

       Il existe d'autres tatouages étrangers qui sont différents et répertoriés dans leurs pays respectifs. Pour la Belgique, par exemple, un numéro figurera dans une oreille et un autre signe avec la couronne Belge dans l'autre oreille. La puce est de plus en plus utilisée, et le tatouage classique est appelé à disparaître d'ici quelques années.

LE TRANSPONDEUR OU PUCE ÉLECTRONIQUE

       Elle se présente sous la forme d'une mini gélule en verre (diamètre 2 mm et longueur environ 13 mm) dans laquelle est insérée un dispositif électronique miniature qui réagit à la lecture d'un détecteur. Elle est implantée sous la peau au niveau de la jugulaire gauche de l'animal au moyen d'une seringue adaptée.

       Suivant les laboratoire de fabrication, les pays utilisateurs et les animaux concernés (Chiens, chats, furets et autres...) le numéro est différent. Il comporte néanmoins toujours 15 chiffres. Avec l'implantation de la puce, il est normalement joint une médaille à mettre au collier de l'animal. En effet, une puce n'est détectable qu'avec un détecteur possédé en principe par les fourrières, les vétérinaires, certains organismes officiels tels que Police ou Gendarmeries, etc...

       Après lecture d'un tatouage ou d'une puce électronique, il faut se rapprocher d'un organisme gestionnaire du fichier pour connaitre le propriétaire de l'animal.

       Pour les CHIENS tatoués ou pucés : Société Centrale Canine, 155 Avenue Jean-Jaurès 93535 Aubervilliers Cédex. Tél : 01 49 37 54 54.

       Pour les CHATS ou les FURETS: Fichier National Félin SNVEL, 112-114 Avenue Gabriel Péri 94246 L'Hay Les Roses Cédex. Tél : 01 55 01 08 08.

TRÈS IMPORTANT:
Pour le suivi d'un animal, il est impératif d'effectuer les changements d'adresse ou de propriétaires auprès des fichiers concernés. La marche à suivre est expliquée au verso de la carte officielle délivrée lors de l'identification.

       D'autres part, trop de gens pensent que la puce électronique permet de retrouver un animal par géo-localisation. Ce n'est pas un émetteur qui permet de faire un suivi par satellite, comme par exemple sur les fauves ou sur les mammifères marins relâchés dans leur milieu naturel.

       Si vous trouvez un animal, et que vous avez des doutes sur la lecture du N° de tatouage ou si vous pensez qu'il peut être porteur d'une puce électronique, vous pouvez vous rapprocher d'un refuge ou d'un vétérinaire. Garder un animal trouvé sans s'assurer que celui ci est identifié est considéré comme un vol.


28/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 480 autres membres